Le plan Climat Air Energie Territorial

Les rapports successifs de l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) démontrent années après années la tendance au réchauffement global de la planète.

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

D’après les études scientifiques, il est encore possible de limiter l’augmentation de la température planétaire à environ 2°C de plus qu’avant la révolution industrielle. Pour cela il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 à 70 % entre 2010 et 2050.

Sans effort pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la hausse devrait se situer, d’ici la fin de siècle, entre 3,7°C à 4,8°C, avec les conséquences néfastes que l’on commence à peine à ressentir aujourd’hui : vague de chaleur, modification de la pluviométrie, amplification des événements extrêmes etc.

L’APPROCHE PLAN CLIMAT DE REIMS METROPOLE

L’approche plan climat air énergie territorial de Reims Métropole s’inscrit dans les  engagements nationaux en matière énergétique et d’émissions de CO2 et intègre un volet adaptation au changement climatique.

Elle prend en compte le PCAET de la Région Champagne-Ardenne pour limiter la pollution de l’air et œuvrer à la préservation des ressources et de la biodiversité.

 

Ses objectifs stratégiques s’inscrivent dans les finalités fixées par le cadre des plans climat, à savoir :

•    L’atténuation du changement climatique, prenant en compte le concept de transition énergétique mis en avant par la loi du 17 août 2015,

•    L’adaptation au changement climatique,

•    La qualité de l’air (étendue à la qualité de vie pour RM),

•    L’information et la sensibilisation (abordée sous l’angle de la solidarité pour RM)
•    La co-construction et la gouvernance partagée

 

ENJEUX ET STRATEGIE

Le plan climat de Reims Métropole objet du « livre 2 document d’objectif » a deux ambitions : limiter et réduire les émissions de gaz à effet de serre mais aussi atténuer l’impact (social, environnemental et économique) du changement climatique sur le territoire de l’agglomération.

Alors, pour passer des ambitions à l’action, les enjeux identifiés au cours du diagnostic territorial, objet du « livre 1 synthèse du diagnostic », ont été analysés par le groupe énergie territorial en 2015.

Cette approche participative, liée aux compétences obligatoires ou optionnelles adoptées de Reims Métropole a permis de faire émerger les huit axes stratégiques objet de déclinaisons traduites en programmes.

LES HUIT AXES DU PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL

•    Rechercher l’efficacité énergétique de l'agglomération

•    Développer les solidarités avec la population

•    Faciliter et aider au développement des EnR

•    Mettre l'accent sur la gestion des déchets

•    Concevoir et encourager l'aménagement pour une meilleure qualité de vie

•    Veiller à la protection et la valorisation des ressources et de la biodiversité

•    Adapter un mode de fonctionnement ouvert et collaboratif

•    Développer des projets communs avec les territoires voisins

 

Ces axes et leurs déclinaisons que vous retrouvez dans le « livre 2 document d’objectif » sont traduits en programmes et en plan d’actions annuels.