L'alimentation en eau de Reims Métropole

Depuis le 2 février 2015, les communes de Taissy, Puisieulx et l’aérodrome de Prunay sont connectés sur le réseau de Reims Métropole. A cette occasion voici quelques informations sur le réseau et les communes raccordées.

Alimentation en eau potable de Reims Métropole

Historiquement, l’eau alimentant Reims Métropole est pompée dans la nappe phréatique de la craie et provient principalement de trois champs captants auxquels va s’ajouter un quatrième d’ici 2015.

  • Le champ captant de Fléchambault, exploitation de la nappe phréatique de la Vesle, pouvant atteindre un débit maximal autorisé de 25 000 m3/jour.
  • Le champ captant de Couraux, exploitation de la nappe phréatique de la vallée de la Vesle, pouvant atteindre un débit maximal autorisé de 30 000 m3/jour.
  • Le champ captant d’Auménancourt, exploitation de la nappe phréatique de la Suippe, pouvant atteindre un débit maximal autorisé de 20 000 m3/jour.
  • Et bientôt  le champ captant d’Avaux (en construction) en vue d’exploiter la nappe phréatique de la vallée de l’Aisne et dont le débit maximal autorisé sera de 25 000 m3/jour. Il s’agira de diversifier et de sécuriser l’approvisionnement en eau de l’agglomération rémoise.

Suite à la réforme de l’intercommunalité au 1er janvier 2013, de nouveaux captages ont été intégrés au patrimoine de la collectivité.